sign up! webstats forums guestbooks calendars

FAITS CONTRE FAITS

Write message
Name *: E-mail *:
Homepage: Location *:
Message *:
BB-Code:
 
  All fields with a "*" must be filled out!
Page: 1
Entries: 1
06.01.2010 06:25, FAGGI Carol-lina from France E-mail :
Train de la vie...... Souvenez vous ?
Mystère de la rencontre ...
Je me suis régalée de la lecture de vos poèmes, qui m'ont beaucoup touché, tant ils sont d'une beauté fraîche, épurée et ciselée d'émotion !
Merci pour ces doux instants de rêverie....
Je vous souhaite plein de bonheur, pour cette nouvelle année et surtout la santé pour vous et pour ceux que vous aimez, car c'est le bien le plus précieux !
Je serai interressée par ces ateliers d'écriture que vous animez, pouvez vous m'en dire un peu plus .
A bientôt
Carole

Train de la vie


Petites pensées de réconfort,
Bercée par ce train sans effort,
Je file vers vous, parents chéris,
Dans mon affection infinie.

Train de la vie,
Tu roules trop vite,
Pouvoir se poser,
Rêver sans limite.


Le paysage file et défile,
Enrubanné d’un flot d’images,
Comme nos belles histoires de famille,
Sur des albums, un peu trop sages.

Train de la vie,
Tu roules trop vite,
Pouvoir regarder,
En toute liberté.


La vitesse me gagne et me grise,
Je fixe mes plus beaux souvenirs,
Dans un vague à l’âme qui m’attise
Et m’enlève, pour vous revenir.

Train de la vie,
Tu roules trop vite,
Pouvoir avancer,
Et jamais regretter.


Mais tout s’embrume au fil du temps,
La lumière s’estompe éphémère,
En demie teinte très lentement,
Elle se fond dans un doux mystère.

Train de la vie,
Tu roules trop vite,
Pouvoir écouter,
Dans la nuit méditer.


C’est sans doute un chemin de vie,
L’espérance est à l’arrivée,
Dans cette errance inassouvie,
Pouvoir enfin se relever.


Carolina, Décembre 2009.






Jeu d’Oie


Voyage étrange dans ce jeu d’oie,
Lancé de dés, fait du hasard,
Fatalité, tu croises les doigts,
Face au danger, c’est tout un art !

Tu crois en ta chance, tu avances,
Tu tentes d’esquiver tous les pièges,
Dans ce dédale, quelle arrogance,
De se risquer sur ce manège.

Chemin de vie, chemin d’embûches,
Au bout d’une spirale infernale,
Tu hésites, recules et trébuches,
Sur les cases aux passages fatals.

Fuir la mort, la prison, le puits,
Subtil rituel initiatique,
Et dans une ultime stratégie,
Vaincre tous les sorts maléfiques.

Avancer, jamais oublier !
Malgré les affres du destin,
Rejouer la partie, espérer,
En balayant tous ses chagrins.

Car tout au bout de nos malheurs,
Se trouve la case de l’espérance.
Il faut croire toujours au bonheur,
Essence même de notre existence !




Carolina, 19 Mai 2009


Page: 1
Entries: 1
Get free forums, guestbooks, calendars, shorturls and web statistics at motigo.
Site Information